Chaque personne derrière un objectif ne devrait jamais oublier que chacune de ses créations est une invitation au voyage, un partage de la culture, des mœurs, de l'histoire d'un pays. Qu’elle n'est pas seulement une image sur du papier ou un écran, elle représente aussi parfois un moment de vie propre à une personne. Dans une ère où chacun peut prétendre être photographe, démocratisation de la photo oblige, certaines règles d’éthique doivent être respectées ; des règles qui rendront vos photographies bien plus « vivantes », tout en respectant la vie et les coutumes d'autrui. On vous explique tout ça.

Bien connaître l'histoire et la légalité du pays

Lors de vos voyages, une des règles fondamentales est de bien s’imprégner de l’histoire du pays. Essayer d’en savoir plus sur la culture et les mœurs donnera une autre dimension à votre photo, et donnera de la cohérence à votre choix. Une cohésion qui s’adressera à vous comme à vos lecteurs, ainsi qu'aux personnes qui vivent dans le pays visité. Il est aussi nécessaire de bien se renseigner quant aux interdits légaux et aussi spirituels en terme de photographie, selon où vous vous trouvez. Par exemple, au Sri Lanka, il est outrancier de se photographier devant une représentation de Bouddha en lui tournant le dos. Suivre cette règle vous évitera bien des désagréments, un gain de temps pour vous, et du respect pour eux. D’autres sujets sensibles, ne faisant pas l’objet de réglementation particulière, doivent être respectés.

Éviter de photographier les femmes et les enfants

De manière générale, la photographie des femmes et des enfants reste un sujet sensible, selon les pays que vous visitez. Certains ne voient pas cela d’un bon œil. Certaines femmes n’y verront pas d’objection particulière, autorisant aussi que l’on photographie leurs enfants. D'autres, comme dans les sociétés occidentales, y voient un danger ou une intrusion, ce qui est parfaitement compréhensible. D'où l'importance de bien connaître la culture du pays que l’on visite. Sinon, le plus simple est de demander aux personnes concernées...

Éviter de photographier la nudité

Une fois de plus, le rapport à la nudité et la pudeur diffère grandement entre les sociétés. Mais de manière générale, même s’il s'agit d'une nudité "naturelle", comme une femme donnant le sein à son enfant, le sujet n'en reste pas moins sensible.

Etre très prudent dans les lieux de culte

D'un pays à un autre, le rapport à la religion peut être diamétralement opposé. Cependant, il vaut mieux être le plus respectueux possible, éviter les flashs et les bruits de photographie, très intrusifs lors de cérémonies religieuses ou dans les édifices religieux.

Éviter les prises de vue de l'armée

Dernier sujet sensible : le milieu militaire. Tout comme il est fréquent de rencontrer des militaires qui se montreront fiers de leurs costumes, on peut rencontrer la situation inverse avec des gradés qu’il ne vaut mieux pas prendre le risque d'embêter… Egalement, il vaut mieux éviter les prises de vue sur les bâtiments militaires.

Arrêt sur image, à vous de révéler vos talents de photographe en herbe !

Continuez votre lecture...

Lisez aussi nos articles : Comment bien choisir un appareil photo pour voyager, et l'art et la manière de prendre de jolies photos avec un smartphone.

Tu ne connais pas encore Barouding ? Le concept est simple : on te trouve des compagnons de voyages qui te ressemblent vraiment et on te propose plein de voyages à partager avec eux !

Rejoins la communauté
  • Wassim B.
  • Ghislaine O.
  • Lauren A.
  • Ana D.
  • Chun Lee Y.
  • Sarah L.
  • Vivien L.
  • Jonathan F.