Au large des côtes marocaines et du Portugal, Madère, langue de terre volcanique au climat subtropical est un véritable paradis terrestre. L’île verte baptisée perle de l’Atlantique trône comme un jardin flottant au milieu de l’azur de l’océan. En plus d’être une destination singulière pour son étonnante beauté, cette petite pépite préservée aux couleurs chatoyantes cultive un art de vivre exempt de toute violence. A Madère, la courtoisie fait partie intégrante de la culture dès le plus jeune âge. Partons à la découverte du peuple madérien à la culture insulaire, où la joie et la gaieté se lisent sur chaque visage. Carpe Diem !

Une population majoritairement catholique

L’île est réputée pour sa culture très ancrée dans le catholicisme. A Madère, même si la messe du dimanche n’est pas systématiquement pratiquée, la population est très croyante et remercie ses dieux par moult manifestations. Les festas en font partie. La fête de la fleur - festa da flor - du mois d’avril en est un exemple des plus emblématiques. Entre cortèges d’enfants, défilés de chars parés de fleurs typiques de l’île, concerts musicaux, danses folkloriques et guirlandes de lumière ; ces festas sont, entre autres, des représentations chaleureuses et colorées de leur reconnaissance aux Dieux. Autre représentation typique de la chrétienté à Madère : les nombreuses églises, cathédrales et chapelles, parfois centenaires, aux intérieurs richement décorés. Une richesse patrimoniale et artistique qui fait la plus grande fierté des Madérois. On ne peut se rendre à Madère sans visiter quelques-unes de ces merveilles !

Des croyances ancrées dans les moeurs

Les Madérois sont très croyants, et qui dit croyance dit aussi superstitions. Cancans et médisances sont plutôt mal vus à Madère car on croit en Dieu et aux Saints, et on sait que la Vierge nous surveille ! Quand la bienveillance est le fondement même de l’éducation madéroise, on ne lésine pas non plus sur les illuminations qui font office d’offrandes aux dieux. Entre feux d’artifice, lumières et pétards, les fêtes populaires sont sensées illuminer la vie des Madérois et obtenir la grâce du ciel.

Madère fiesta

Une culture populaire festive

Ancrées dans la culture madérienne, les fêtes populaires sont très nombreuses. Entre les fêtes traditionnelles de Noël et du jour de l’an, le carnaval et la fête des fleurs, la fête de la Sé, celle de l’Atlantique ; le festival Funcal Jazz ou celui de Christophe Colomb, le rallye des vins de Madère et bien d’autres festivités ; à Madère tout est occasion de s’amuser et d'illuminer sa vie. Bals, orchestres et musique locale, danse folklorique, costumes colorés et fleurs tropicales… On en prend plein les mirettes ! Vous l’aurez compris, à Madère, on a le sens de la fête et on cultive précieusement cette image pittoresque.

Un art de vivre raffiné

Dans toute cette richesse culturelle, Madère possède cet art de vivre que l’on ne trouve nulle part ailleurs. Ici, sur ce petit bout de terre, la bienveillance, la politesse et la courtoisie sont sur tous les visages. La conversation est un art que l’on apprend dès le plus jeune âge. A Funchal comme ailleurs, il est courant de croiser des regards bienveillants et souriants, d’individus cherchant à amorcer l’échange. L’amicalité et la politesse dégagent une atmosphère apaisante et sécurisante. Vous l’aurez compris, Madère possède une incroyable douceur de vivre ! 

Dépêchez-vous de réserver votre voyage trek de douceur couleurs Madère avec vos compagnons de voyage !

Tu ne connais pas encore Barouding ? Le concept est simple : on te trouve des compagnons de voyages qui te ressemblent vraiment et on te propose plein de voyages à partager avec eux !

Rejoins la communauté
  • Yacob S.
  • Pierre S.
  • Laury M.
  • Nathalie S.
  • Mireille D.
  • Audrey Y.
  • Coumba L.
  • Anaïs A.