Pour que votre séjour se déroule dans les meilleures conditions dans un pays en développement, il y a une notion essentielle qu’il faut absolument garder en tête et ce, en toute circonstance : l’intégration. Se fondre dans la masse comme si on était un local et respecter le mode de vie sur place, sans laisser place aux jugements. C’est de cette façon que vous pourrez vous rapprocher de la population et profiter de ce voyage unique qui vous est offert. Nous vous dévoilons quelques conseils qui vous permettront une meilleure intégration.

Le choix des vêtements

Que vous souhaitiez vous rendre en Asie, en Afrique ou bien en Amérique du sud, il est plus que judicieux de vous habiller convenablement. Évitez les vêtements trop courts, provocants et optez pour la sobriété. D’autre part, le port de bijoux, de montre de grande valeur ou d’appareil photo est à déconseiller. Cela pour une question d’aisance tout d’abord, et aussi pour ne pas trop se faire remarquer par les pickpockets.

La conduite à tenir

En faisant vos achats, vous serez forcément amenés à négocier avec un vendeur. Cela fait partie des procédures habituelles dans les pays en développement et le commerçant n’y verra aucune contrainte. Mais gardez à l’esprit que votre achat va beaucoup contribuer à l’économie locale et que le montant payé, ramené en euros, reste toujours faible au regard des prix dans les pays développés.

La nature de votre voyage pourrait aussi se porter sur une mission de bénévolat ou d’aide humanitaire. Cela vous apporterait une toute autre vision du pays et vous permettrait de bâtir des liens forts avec la population locale.

La réaction face à la mendicité

Encore une question que l’on se pose tous. Doit-on offrir son aide ou non aux mendiants ? Les quelques centimes que vous allez donner peuvent-ils aider les mendiants qui croiseront votre chemin ? Ou allez-vous approvisionner un réseau ?

Il vaut probablement mieux leur offrir de la nourriture non emballée histoire d’éviter la revente, mais aussi faire une donation auprès d’une association dont on est sûr qu’elle servira pour une cause juste.

Vous pouvez toujours donner quelques pièces mais ayez conscience de ce que cela représente par rapport au niveau de vie sur place. Donner une grosse somme au regard du niveau de vie renforcerait l’image du riche touriste et serait néfaste à long terme.

Quelques précautions à considérer avant votre départ dans un pays en développement

Concernant l’eau et la nourriture, certaines précautions sont à prendre en compte. Que ce soit au restaurant ou dans la rue, il faut boire de l’eau en bouteille avec capsule. Ou bien, elle devra être désinfectée chimiquement avant consommation.

Il en est de même pour les fruits et légumes qui doivent être lavés soigneusement puis épluchés. Quant à la viande et le poisson, assurez-vous qu’ils soient bien cuits au restaurant et en particulier si vous vous restaurez dans une petite gargote au coin de la rue.

Une assurance voyage fait aussi partie des indispensables pour bénéficier d’une bonne prise en charge. Dans les pays en développement, les dépenses en médecine peuvent être très conséquents pour les touristes. Il en de même pour le rapatriement médical dans le cas d’une maladie critique ou d’un accident. Une assurance voyage peut alors s’avérer indispensable.

Au final, voyager dans un pays en développement demande de prendre quelques précautions : savoir s’intégrer, bien s’habiller, rester simple et faire attention à ce que l’on boit et mange. Mais l’expérience vécue procure tellement de bienfaits qu’il serait dommage de s’en priver. Alors, lancez-vous dans l’aventure !

Tu ne connais pas encore Barouding ? Le concept est simple : on te trouve des compagnons de voyages qui te ressemblent vraiment et on te propose plein de voyages à partager avec eux !

Rejoins la communauté
  • Mnn M.
  • Vero K.
  • Yousra A.
  • Bino K.
  • Poe M.
  • Moss J.
  • Leila B.
  • Valentin L.