Jour 1

Le jour tant attendu pour notre équipe et tous nos Baroudeurs : le premier voyage Barouding décolle ! 

Il est 8 heures du matin, le 18 septembre, quand je m’envole depuis Marseille en direction de Paris pour rejoindre mes compagnons de voyage à Naples, et ainsi participer au voyage de lancement Barouding sur la côte amalfitaine.

C’est parti pour cette première aventure. Entre excitation et stress, je réalise soudain que je vais passer six jours à Naples avec sept autres voyageurs que je ne connais pas, quatre filles et trois garçons, d’une moyenne d’âge de trente ans. C’est cette même sensation que lorsque j’allais en colonie de vacances quand je n’étais encore qu’une ado.

A mon arrivée à Paris, je fais connaissance avec Charlotte qui ne m’était pas totalement inconnue car nous avions pu échanger via le site de Barouding avant mon départ.

Tout de suite nous discutons de notre impatience à rencontrer le reste du groupe, à découvrir Naples et la côte amalfitaine tous ensemble. Le courant passe sans problème, nous sommes toutes les deux très à l’aise !

Après un vol "plus ou moins secoué", nous rencontrons Gabriel, Mara et Anne-Sophie.Nous nous reconnaissons tous grâce à nos photos de profil et naturellement notre petit groupe se forme à la sortie de l’aéroport.

Après les présentations, notre chauffeur privé nous accompagne vers notre hébergement : cosy, agréable et décoré avec goût. Un petit lieu tranquille dans le coeur bouillonnant de la cité napolitaine.
Les gérants nous installent, nous donnent les consignes de vie du logement et nous livrent les meilleures adresses de la ville, les petits restaurants, les quartiers, les activités phares…

Nos trois autres camarades, Robin, Lucie-Anne et Loriane, étant arrivés plus tôt, se sont retrouvés à l’hébergement, avant de partir à l’assaut de Naples.

Gabriel prend une douche éclair et nous partons à la rencontre du reste de notre groupe dans Naples. Nous apercevons trois Baroudeurs arriver à pas assurés.

Nous célébrons cette première soirée ensemble autour d’un verre de Prosecco (le premier d’une longue liste !). Deux marketeux, trois infirmiers, un ingénieur, une comptable et une chargée de relations presse, nous nous entendons tous très bien. Nous dégustons une belle pizza napolitaine avant de rejoindre notre appartement.

Jour 2

Nous rencontrons notre (incroyable) guide de cette semaine, Roberta. Toute la journée nous découvrons les mythes et anecdotes de Naples. Une ville qui semble parfois s’être arrêtée dans le temps mais qui regorge d'innombrables histoires et croyances.

Par chance, nous sommes le lendemain de la célébration de San Gennaro, un martyr vénéré des Napolitains, dont les reliques sont conservées à l’église de l’Assomption à Naples. Son sang est conservé dans une petite fiole et trois fois par an, cette fiole est censée se liquéfier, ce qui laisse présager de bonnes ondes pour l’avenir de la ville. Nous sommes surpris de voir tous ces habitants faisant la queue pour embrasser la fiole sacrée… Nous faisons une pause autour d’un café, “Nocciola”, ou plutôt un café Tiramu… Délicieux et gourmand ! Naples nous a passionné par ses églises, de style gothique majoritairement, ses couvents, son emblème de la chance : une petite corne qui est en fait un phallus. Eh oui les Napolitains ne nous disent pas tout… Une belle journée qui nous a permis de nous découvrir et de cibler nos similitudes autour de notre engouement commun : le voyage.

Jour 3

Tous attendions cette journée avec impatience. Capri, “la ville de mon premier amour”. Hervé Vilard ne nous avait pas menti, Capri est la ville du romantisme par excellence.

Nous nous rendons au ferry à pied. La température frôle les 20 degrés alors qu’il n’est que 9 heures du matin. A notre arrivée au petit joyau de Capri, nous embarquons alors sur un petit bateau de plaisance et nous entamons le tour de l’île de Capri. Entre ses lagons d’eau turquoise, ses grottes bleu azur, ses roches qui touchent le ciel, ses maisons à fleur de montagne, et ses petites ruelles qui laissent s'entrelacer les bonnes odeurs de cuisine locale… Tous étions émerveillés, un moment de partage unique entre Baroudeurs.

Nous décidons de dîner tous ensemble à notre hébergement… Prosecco et pizze à l’honneur !

Jour 4

En cette matinée nous découvrons Pompéi. Tout le monde connaît l’incroyable histoire de Pompéi, cette cité ensevelie par l'éruption du volcan du Vésuve. Roberta est un puits de connaissances, une encyclopédie d'anecdotes napolitaines. Les yeux écarquillés, nous traversons les lieux emblématiques de la cité ensevelie. L’avantage d’être un petit groupe de huit personnes c’est que nous pouvons aller dans les recoins fermés aux grands groupes. Nous sommes fascinés de voir à quel point les Napolitains étaient avancés pour l'époque. Les maisons sont intactes, des frissons nous parcourent le corps à l’idée de savoir que certains séjournaient ici il y a des milliers d’années. Une anecdote qui nous a marqués… Lors des fouilles du lieu, une jeune femme de bonne famille, aisée, a été retrouvée dans les loges des gladiateurs… Il semblerait qu’elle n’avait pas sa place ici. Peut-être venait-elle simplement rendre visite aux gladiateurs par bonté d’âme… ! Qui sait ?

Dans l’après-midi, nous admirons la vue incroyable que nous offre le sommet du Vésuve. Un moment de plénitude, tout juste incroyable. Le soir nous nous décidons à goûter les Arancinis, ces boulettes de riz fourrées… Molto molto buono !

Jour 5

Une magnifique journée qui s’annonce, car c’est la découverte de la côte amalfitaine qui nous attend.

Nous faisons un premier arrêt à Sorrente, il est 10 heures du matin. Des petits verres de Limoncello, de crème de Limoncello et de liqueur de Limoncello nous sont offerts. Autant dire que la journée commence bien. Nous continuons notre route vers Positano, Amalfi et les Jardins de Ravello. Tout nous semble d’une rare beauté. La chance ou le karma, nous ne savons pas mais en tous les cas le soleil brille de mille feux.

Chaque village est pittoresque et authentique, les ruelles appellent au cliché, tout est délicat et doux… L’eau turquoise nous en met plein la vue et certains ne résisteront pas à faire trempette. Gabriel n’attend pas une seconde avant de se jeter à l’eau !

Aux Jardins de Ravello, j’amuse mes compagnons de voyage en tombant amoureuse des dizaines de chats qui se promènent dans les rues. Nous admirons la vue avant d’aller nous régaler d’une pâtisserie locale connue “La douceur au citron”. Il est temps de rentrer et de remercier notre guide Roberta, sans qui le voyage n’aurait pas été le même.

Un beau moment d’émotion avant d’aller prendre un dernier Spritz ou Prosecco à Bellini, la place des jeunes Napolitains. Nous célébrons cette dernière soirée tous ensemble dans un restau typique, nous nous plaisons à nous raconter nos moments, nos vies, nos petites histoires à tous, à chacun.

Jour 6

Le dernier jour est arrivé. L’ambiance est particulière, une sensation entre un bon moment de partage et également de tristesse à quitter nos baroudeurs de coeur avec qui nous avions quand même bien ri. C’est comme en colo nous vous avons dit… Le seul moyen de faire passer le blues du départ, c’est de repartir !

Tu ne connais pas encore Barouding ? Le concept est simple : on te trouve des compagnons de voyages qui te ressemblent vraiment et on te propose plein de voyages à partager avec eux !

Rejoins la communauté
  • Ghislaine O.
  • Lauren A.
  • Ana D.
  • Chun Lee Y.
  • Sarah L.
  • Vivien L.
  • Jonathan F.
  • Dimi T.