A l’extrême sud du Mexique à la frontière avec le Guatemala, la région du Chiapas est un véritable kaléidoscope de paysages et de cultures. Parsemée de brousse tropicale dense, d’une extraordinaire faune, de villes coloniales et de sites archéologiques mayas, cette région authentique est une des plus reculées du Mexique. Au sein de cette petite pépite verdoyante vit encore aujourd’hui une ethnie amérindienne d’une poignée de personnes : le peuple lacandon. Entre brousse et civilisation maya, nous vous emmenons découvrir ces grands espaces authentiques et préservés à l’histoire légendaire.

Une nature saillante aux empreintes mayas

Ce qui est hallucinant au Chiapas, c’est tout d’abord la nature, pure et authentique. Entre canyons, lagunes et marais multicolores, grottes et cascades, sources et piscines naturelles à l’allure surnaturelles ; entre ses perles archéologiques, vestiges de la culture maya enfouis au beau milieu d’une jungle luxuriante ; entre plantations de café, concertos de singes, colibris, toucans et perroquets ; il règne en ce lieu une atmosphère particulière qui réserve un spectacle sensoriel des plus étonnants. Dans la jungle du Chiapas, on se sent comme transporté à des années-lumière en arrière, en plein coeur de l’histoire de la civilisation maya.

Le peuple lacandon, les derniers descendants des Mayas

Non loin de Palenque et du plus ancien site maya qui évoque leur protection, vivant à l’état quasi sauvage dans la jungle du Chiapas, le peuple des Lacandons est préservé du monde moderne et ancré dans ses traditions. Ici perdure une ethnie amérindienne d’une poignée d’hommes, derniers descendants des Mayas, “les vrais hommes” tels qu’ils sont nommés dans leur culture. Ces autochtones atypiques aux longs cheveux incarnant des pouvoirs magiques, et habillés de longues tuniques blanches, ont su garder leur indépendance loin de l’industrialisation. Car comme de nombreuses ethnies indigènes du Mexique, le peuple lacandon a été repoussé par le béton et le pouvoir. Cette tribu, évoluant à l’écart d’une population métissée à forte concentration espagnole, se bat pour perpétuer son avenir au sein d’une minuscule communauté.

Palenque-Mexique

La culture métissée du Chiapas

Colonisé par les Espagnols au XVIè siècle, le Chiapas est une région dans laquelle cohabitent aujourd’hui empreintes mayas et cités espagnoles. Parsemé de nombreuses villes coloniales, le Chiapas offre une belle panoplie de couleurs et de cultures, un mélange hétéroclyte entre cités colorées espagnoles, villages mayas, pyramides et cités perdues. La ville de San Cristobal de Las Casas est une des plus vieille cités espagnoles du Chiapas. Elle est animée de mille couleurs, entre ses marchés, son artisanat local et son architecture à l’empreinte espagnole. Le village de Palenque abrite quant à lui un des plus vieux temples mayas, perdu au milieu d’une jungle dense.


N’hésitez plus, réservez ce très beau voyage au fin fond de la jungle mexicaine, et partez avec vos compagnons de voyage découvrir toutes ces merveilles.

 

Tu ne connais pas encore Barouding ? Le concept est simple : on te trouve des compagnons de voyages qui te ressemblent vraiment et on te propose plein de voyages à partager avec eux !

Rejoins la communauté
  • Isabelle A.
  • Noemi G.
  • Marie C.
  • Pauline A.
  • Daoud Z.
  • Amandine E.
  • Mar I.
  • Jérôme C.